43/ L'utilite relative de la porte, du chauffage, et d'un sol propre

Publié le par Hélène

Darjeeling, 0 degré : nous découvrons avec étonnement, et frissons, que le chauffage central n’existe pas en Inde. Il fait 0 degré dehors, nous sortons en polaire, manteau, bonnet et moufles. En France aussi ça nous arrive, sauf que quand on rentre dans un restaurant, un magasin, a l’hôtel ou chez soi il y a du chauffage et l’on peut se déshabiller et avoir chaud. Pas ici, on mange en manteau au restaurant : Il y a souvent un petit chauffage d’appoint mais le personnel est toujours serre autour et on positionne toujours les clients le plus loin possible du chauffage. Et de retour dans la chambre d’hôtel pas bien isolée du froid avec ses murs fins et ses fenêtres a simple vitrage, et ou notre seul luxe est un mini chauffage halogène qui chauffe environ 1 m2, le seul moyen d’avoir chaud est de se glisser dans son sac de couchage. Quelle bonne idée d’avoir acheté ces supers sacs de couchage qui tiennent chaud jusqu’a -15 degrés. Mais quand même quelle plaie de se cailler les miches des qu’on en sort 5 secondes pour aller aux toilettes…

Nous découvrons donc la toute relativité de l’usage du chauffage.
 
Randonnée dans les montagnes, -8 degrés la nuit : après quelques jours a Darjeeling, nous voici partis en randonnée dans les montagnes alentours. Il fait de plus en plus froid, il a neige les jours précédents, on marche dans la neige, et bien évidemment il n’y pas toujours pas de chauffage. Les refuges où on s’arrête sont gelants, il n’y a souvent qu’un seul point de chaleur dans la maison, le feu. Mais ce n’est pas un feu suffisamment grand pour se réchauffer, c’est juste un feu pour cuisiner. 
undefinedundefined
undefinedundefinedundefined
En plus nous faisons une autre découverte : les gens des montagnes vivent fenêtres et portes ouvertes. Me voila donc serrée a cote du feu pendant plusieurs heures à essayer de me réchauffer (toujours en manteau, bonnet etc) à maudire les gens qui laissent la porte ouverte, en attendant que la nuit arrive et que ce soit l’heure d’aller me mettre dans mon sac avec Jeronimo ma bouillotte humaine.
Nous découvrons donc la toute relativité de la porte. Il me semble que chez nous une porte c’est plutôt fait pour être fermée, ici manifestement c’est le contraire….
Heureusement la randonnee a été ecourtee ! On etait a deja 3 000 m, on devait partir pour une journée supplémentaire de montee et le chemin était complètement gelé et glissant...mais le guide voulait nous faire partir avec les chaussures recouvertes de toile de jute pour ne pas glisser. undefined
Tu parles, au bout de 10 m, je tombai déjà (enfin pas vraiment car le guide m’a rattrape et c’est lui qui est tombe) et que la j’ai dit NON, ça suffit, on rentre !
 
Une autre fonction toute relative de la porte : le toc-toc
Vous pensiez que partout dans le monde on frappait à la porte avant d’entrer ? Ne vous méprenez pas, je ne dis pas qu’on puisse s’attendre a ce que tout le monde frappe a la porte avant d’entrer, je dis que si on frappe a la porte, il semble plus logique que ce soit avant d’entrer. Eh bien non, pas ici.
Ici c’est plutôt le contraire, les employés des hôtels - qui nous amènent le papier toilette, les serviettes, viennent nous montrer comment allumer notre chauffe-eau, nous apporter le journal ou notre repas - préfèrent ouvrir la porte d’abord et frapper ensuite. Comme si on leur avait appris a l’hôtel qu’il faut frapper a la porte, mais qu’ils n’ont pas compris la logique du geste : respecter l’intimité des gens. Surprenant au début mais heureusement ils ne nous ont jamais trouve nus a la sortie de la douche ou dans une position compromettante. Mais c’est quand même énervant !
 
De l’utilite d’avoir un sol propre :
Bien sur nous en sommes en Inde, le pays est globalement bien moins développe qu’on l’imaginait, et les femmes balaient le sol avec une touffe de paille sans manche.
Malgré cela, dans mes certitudes européennes, je n’ai jamais questionne l’existence de l’aspirateur en Inde. Et pourtant ! Même dans des hôtels plutôt très corrects où nous avons l’eau chaude, les toilettes a l’occidentale, une jolie deco moderne et une salle de bain propre, l’aspirateur n’existe pas. Mais comment font-ils pour nettoyer la moquette alors ? En la balayant avec ce fameux balai de paille…je ne vous dis pas l’efficacite et le nombre de saletes qui doivent traîner là-dedans…
De même, dans la plupart de ces hôtels on trouve un tapis de bain à la sortie de la salle de bains…mais qui n’a jamais été lavé. Alors que les draps peuvent être d’un blanc étincelant, le tapis est marron dégueulasse et ça ne choque personne…
Il faut dire qu’ils sont habitues a avoir les pieds degueu : certains marchent pieds nus dans la rue et tous ceux qui fréquentent les temples hindous (donc quasiment tous) se déchaussent pour y entrer (ce qui ne veut pas dire que le sol du temple est propre, attention). Il faut d’ailleurs souvent déposer ses chaussures assez loin de l’entrée et marcher pieds nus dans la rue (en sachant que ce ne sont pas les champions de ramassage d’ordures) avant d’entrer dans le temple. Berk !

Publié dans Inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

isabelle 28/03/2008 16:06

Vos photos sont tout simplement magnifiques!!!

Justine 10/03/2008 14:29

Salut Hélène et Jérôme!Je sais, je n'ai jamais laissé de commentaires mais je suis vos aventures régulièrement. Votre blog est vraiment super vivant, c'est avec plaisir que je prends à chaque fois de vos nouvelles! Ca me donne pleins d'envies de voyages!Votre voyage a l'air très enrichissant et vous avez l'air très heureux et épanouïsA bientôt pour l'épisode 44,Justine

mady 09/03/2008 12:31

Vous revoilà en pleine forme. Des photos superbes et un voyage toujours aussi enrichissant pour vous d'abord, mais aussi pour nous grâce à votre blog. Bises à tous les deux. Mady

Anna 08/03/2008 18:42

Coucou,Superbes vos photos !!!!!On se rend compte, que d'un continent à l'autre, on est vraiment différent et qu'on a surtout beaucoup mais vraiment beaucoup de chances et pourtant, on arrete pas de se plaindre !!!!!!!!!!!!Vous avez tous les 2 une mine vraiment réjoui, c'est super génial et enrichissant ce que vous faites, vous en rentrerez changer !!On pense à vous,BisousAnna et Manu