2/ Notre arrivée à Dakar...vue par Hélène

Publié le par Hélène

Un peu plus de 2h35 du matin dans la nuit de lundi à mardi : nous atterrissons à Dakar. Thérèse, la maman de Mina, chez qui nous dormons, nous a gentiment envoyé un taxi. Il nous attend avec une pancarte : « Jérôme & Philipps ». Et moi alors ?

 

Il nous conduit à son taxi, décharge Jérôme de son sac pour le mettre dans le coffre, puis prend le mien. Je me dis « Il est pas très galant, dis donc… ». Nous arrivons à la maison, et encore une fois il aide Jérôme à prendre son sac puis moi ensuite. Décidément… Le lendemain en déjeunant avec Thérèse, je comprends mieux : elle nous explique que le Sénégal est à 95% musulman, et que donc, par exemple, à table, l’homme se sert en premier, puis les enfants, puis enfin seulement, la femme…Il va falloir que je m’habitue… 

 

En tous cas, s’il y en a qui nous traitent tous les 2 comme des rois depuis que nous sommes arrivés, ce sont bien Thérèse et Goorgi, son mari, qui nous reçoivent si gentiment. Depuis 3 jours que nous sommes arrivés, ils nous ont déjà fait goûter les 3 plats traditionnels sénégalais : le Thié Bou Dien (littéralement Riz et Poisson), le Yassa (de la viande avec une délicieuse sauce aux oignons), et le Mafé (de la viande avec une sauce aux arachides). Awa, qui cuisine délicieusement bien, a accepté de m’apprendre à les cuisiner et m’a livré ces recettes ! Quelle chance d’avoir pu apprendre ces recettes maison : car j’ai mangé du mafé dans un restaurant sur l’île de Gorée, et je peux vous dire qu’il était bien moins bon que celui d’Awa…

                                            

Transition parfaite pour vous parler de l’île de Gorée : c’est une petite île à 20 minutes en bateau de Dakar, où nous avons passé la journée d’hier. Classée au patrimoine de l’Unesco, elle est l’une des nombreuses îles à avoir servi de plate-forme de transit pour le commerce des esclaves. Une des maisons servant ce trafic y a été restaurée : la maison des esclaves. Nous en avons fait la visite, éclairée par les commentaires du conservateur, puis nous sommes balladés sur l’île, qui malgré son histoire tragique, est très jolie. Maisons coloniales rouges ou jaunes, aux volets turquoises, bordées de bougainvilliers de toutes les couleurs…

 

 

Demain, nous partons vers les îles de Saloum, au sud de Dakar, puis dans quelques jours nous remonterons vers St Louis : je vous raconterai tout ça bientôt…

 Hélène

 

 

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

chantal philipps 24/04/2007 17:22

ravis de savoir que les augures protégeront v/voyage. N/vie est moins varié que la vôtre. mais ns pensons très fort à vs. bises.

Albin 21/04/2007 15:26

olive 09/04/2007 12:38

Bueno !! Ca a l'air d'être un très bon début  !!! Nous salivons déjà à l'idée des prochains dîners chez vous....LN  note bien les recettes pendant le voyage !! Big bisous ! Pierre et Olivia

Alexandre 05/04/2007 23:55

Eh ben dites donc, ça a l'air de bien s'annoncer tout ça ! Quelle chance d'être si bien accueillis, parfait pour commencer le voyage en douceur !... Bonne ballade aux îles Saloum, on attend la suite avec impatience ! Gros bisous à tous les deux !...