7/ Manantali : un petit coin de paradis au coeur de l'Afrique

Publié le par Hélène

Partis de Lobaly au Sénégal, nous voulons aller au Mali dans un parc national pour y voir des chimpanzés notamment. Après presque 3 jours de voyages, nous voilà dans le véhicule pour Manantali. Une fois là-bas, nous espérons pouvoir prendre un autre véhicule pour Koudjan, arrivée de notre parcours. Nous voilà donc dans le véhicule pour Manantali, le trajet est plutôt tape-cul. A la moitié de celui-ci, une jeune femme qui parle à peine français monte. Elle s’appelle Sirah. Comme je vous l’ai dit elle parle à peine français, et nous 3 mots de bambara, alors on parle en gestes et les gens qui parlent un peu français traduisent approximativement pour nous… Aussitôt montée elle nous demande nos noms, nous rebaptise de noms africains (Madou Diallo pour Jérôme et Ourekia Diakité pour moi), et nous propose de venir manger chez elle ce midi, et de prendre une douche. Comme finalement le véhicule pour Koudjan ne passe qu’une fois par semaine, elle nous invite à rester dans sa famille, et nous acceptons avec plaisir. Nous y sommes restés une semaine, pendant laquelle ils nous ont accueillis incroyablement bien, et aurions pu y rester un mois sans que cela ne les dérange aucunement… Présentés à tous en tant que Madou et Ourekia, nous avons été vite adoptés par la famille.

Le papa, Diakaro, est commandant de la gendarmerie, il nous trouve donc une chambre dans un des baraquements de la gendarmerie. Son fils Mohamed nous y conduit en voiture : hors de question de nous laisser faire 500m avec nos gros sacs sur le dos.

Ils nous invitent à partager tous leurs repas avec eux. Aminata, une des filles de la famille, passe ses journées à cuisiner pour toute la famille, et Sirah cuisine même spécialement pour nous des salades, concombres, tomates et autres aliments.

Les enfants nous emmènent en ballade pour voir les singes, nous accompagnent au fleuve où nous nous baignons - sans problème malgré les nombreux avertissements reçus (« le fleuve n’accepte pas les étrangers »…donc aucun membre de la famille, pourtant installée depuis bientôt 1 an, n’a encore osé tremper le pied dans l’eau) - , nous font découvrir le « cinéma » à la télé (des films français sur canal +, des telenovelas mexicaines, une super série nommée « Paul & Isabelle », l’histoire d’un couple de jeunes toubabs dans un village africain…ce qui nous vaut d’être souvent interpellés par ces prénoms par les enfants du village !).

Le papa nous explique un peu comment fonctionne le pays, nous parle des élections etc…

On fait la sieste tranquille sur le canapé du salon après déjeuner : la maman me réveillera d’ailleurs alors que je dors paisiblement pour me proposer de mieux m’allonger ;-)

Nous repartirons, très tristes mais tellement enrichis par toute cette gentillesse,  avec un paquet de gâteaux gros pour un régiment entier que Sirah aura passé sa soirée à faire juste pour nous.

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

destailleur 24/05/2007 19:38

il y a longtemps que nous sommes sans nouvelles, jean roch se fiance dimanche 24 juin

chantal philipps 08/05/2007 20:16

super l'hospitalité des africains. ns on se verra le 21.7. et on rivalisera d'hospitalité.... peut-être. photos de coiffeurs ? à bientôt. bises maman.

Mathieu 07/05/2007 20:39

Salut Jérôme,
Voila un moment que je cherche à retrouver ta trace - Antho m'a donné l'adresse du blog !
Vraiment une super idée que vous avez eue !
Ecris moi si tu as 5 minutes pour me donner ton adresse mail (mathieujouvin@yahoo.fr) !
A plus !
Mathieu

destailleur 07/05/2007 12:12

gros bisous papa pierrot

Laurenzo 05/05/2007 14:47

Hello hello les enfants,
un énorme merci à vous de nous faire partager vos aventures que je lis avec grande attention... Quel dépaysement !!!
Prenez bien soin de vous (mais visiblement il y a tout un pays qui s'en occupe)  ;° )
Bisous
et vivement vos prochaines aventures