38/ Petit conseil pour 2008 : Comment tenir jusqu'a minuit au nouvel an ?

Publié le par Hélène

C’est tres facile, louez une motobike (j’ai pas encore bien compris si c’etait une mobylette, un scooter ou une moto), partez a l’autre bout de l’ile (ou de la ville si vous etes en terrain moins exotique…ou de Lille si vous etes dans le nord ! Trop drole Helene ! L’ile, ville, Lille, vous avez compris ?), avec seulement 2 litres d’essence dans le reservoir. 

Un peu comme ca peut se faire sur une ile, ou en ville ou a Lille, ca doit aussi pouvoir se faire en voiture…mais le degre d’aventure est un peu moindre, avec la possibilite de dormir dans la voiture si on reste coince pour la nuit. Je ne vous le conseille donc pas, ca enleverait du piquant a votre reveillon. 

Revenez de nuit, alors que toutes les stations essence sont fermees et que vous ne reconnaissez pas la route que vous avez parcourue de jour a l’aller. N’oubliez pas de ne pas prendre de pull et de porter une toute petite robe pour la fille (pratique sur le motobike et pas du tout froid la nuit) et des tongs pour le conducteur (aussi pratique). 

Et perdez vous. 

 

C’est ce que nous avons fait. Juste 8 km avant d’arriver chez nous, on est alles tout droit au lieu de bifurquer, et on a parcouru environ 30 km avant de se rendre compte que la mer etait du mauvais cote…ce qui voulait dire qu’on avait traverse l’ile et qu’on la redescendait, mais sur la mauvaise cote. On se disait bien chacun en notre fort interieur que la route paraissait longue (tu m’etonnes 30 km au lieu de 8 !), qu’on ne reconnaissait pas vraiment, que ca paraissait bien calme alors qu’on etait cense traverser des villages un peu touristiques, mais on ne s’est ecoute que tardivement (morale de l’histoire : ecoutez vous !). 

On repart donc en arriere, en priant qu’on ne tombe pas en panne. Je suis meme obligee de descendre de la motobike et de courir a cote (en tongs egalement) dans les grosses montees. Pour economiser de l’essence…et aussi il faut bien l’avouer parce que l’engin n’arrive pas a grimper avec nous 2 dessus. Et comme je ne sais pas conduire ce truc, c’est moi qui court ! Mais quand meme je ne comprends pas on a croise d’autres couples sur des motobikes dans des pentes qui arrivaient en haut sans probleme. Ce doit etre une question de puissance du moteur…ou de manœuvres du conducteur…(mais non surtout pas de poids, et de trop de chocolat). J’ai quand meme la joie de me faire des admirateurs qui doivent certainement apprecier mon jeu de jambes de sprinteuse en montee… 

Enfin bref on repart, on refait la route en sens inverse, sans racheter d’essence parce que tout est ferme et que comme ca c’est plus drole le suspens est a son summum jusqu'à la fin…et oh miracle on arrive a bon port a 23h30. 

Juste le temps d’acheter une glace et de remonter a notre hotel en haut de la cote. Jerome en motobike et moi a pieds…avec cette fois le petit plaisir en plus du chemin caillouteux plein de bosses et de trous et pas du tout eclaire (je profiterai quand meme pendant quelques secondes de la lumiere des phares de Jerome pendant qu’il me double !). 

Tout ca pour arriver au bar de l’hotel a 23h45, juste a temps pour le super feu d’artifice qui doit avoir lieu sur la plage…qu’on attendra jusque 00h30 avant de desesperer et d’aller se coucher. 

Entre temps bien sur c’est devenu le 1er janvier et c’est l’anniversaire de Jerome (pour ceux qui auraient oublier de lui souhaiter il est encore temps…c’est un peu comme pour la bonne annee vous avez jusque fin janvier !). 

Eh ! J’ai oublie de vous dire ou cette incroyable aventure de survie, d’endurance, de courage et de pugnacite s’est deroulee : a Koh Lanta !!! Et Jerome qui regrettait d’avoir postule 3 fois sans etre retenu…son reve est devenu realite. 

Publié dans Asie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

les cyclotouristes dans les andes 13/02/2008 21:00

Eh oui les reveillons en voyage sont plutôt bien différents... En tout cas, nous en Argentine, nous n'avons pas tenu ! Nous avons triché de 3h avec le decalage horaire ! On etait trop crevé et on d evait se reveiller à 5h du mat poure reprendre le velo le lendemain !
 

jerome deschamps 30/01/2008 12:56

ahahah les aventuriers !! ;-)
tout est bien qui finit finalement !
continuez comme ça, c tjs un plaisir de vous lire.