41/ Ma bete noire

Publié le par Hélène

Au debut je voulais faire un article a ce sujet qui leur serait dedie, puis je me suis dit que ca pourrait peut-etre paraître politiquement incorrect, alors j’ai voulu n’en faire qu’une partie de mon article « La bonne education »…mais il y avait trop a dire ! 

Voila donc un article entier dedie aux champions de la mauvaise education : les israeliens. 

Eh oui, je vous l’avoue, l’israelien, c’est ma bete noire ! C’est que plus malpoli (ou a-poli pour rester dans « l’absence de ») et sans gene que l’israelien, tu meurs. 

Vas-y que je rentre dans une agence de voyage et que je bouge les chaises destinees aux clients qui attendent leur tour pour les positionner a ma guise au milieu de l’agence pour discuter avec mes potes, comme au cafe, (alors que je ne fais meme pas la queue, et qu’il y a des gens qui travaillent) et que quand je me barre je ne remets rien en place. 

Ou que je prends le bus de nuit (ou les gens essaient de dormir…c’est le principe du bus de nuit) et je parle fort et rit grassement, me racle la gorge et meme crie pour m’adresser a mes autres potes dans le bus…Rien a foutre des autres… 

Je vous jure pour prendre le bus avec les israeliens c’est la guerre (surtout quand, oh malheur, tu passes via une agence israelienne et que tu te retrouves avec une majorite d’israeliens…). 

Il faut se partager les missions de maniere militaire: « chouchou tu mets les sacs dans le coffre, choupette tu nous prends des places ». 

Puis se positionner devant l’entree, mais vraiment le plus pres possible, collee a la porte car sinon elles te passent devant. Eh oui « elles », car ce sont eux qui ont mis en place la technique du partage des missions (une version toute israelienne du dicton « diviser pour mieux regner »). Nous on ne fait qu’imiter pour rester dans la course… 

Moi perso j’ai pas fait mon service militaire pendant 3 ans alors je m’avance nonchalamment, l’air de rien, dans une attitude de non agression, tout en essayant de garder mes positions : c’est que j’ai pas envie de me faire arracher les cheveux par 15 nanas israelis pour une place dans le bus, moi ! 

Enfin « une place dans le bus » soyons clair, nous avons tous deja un ticket, nous nous battons pour une « bonne » place…oui je sais c’est ridicule. 

Apres un peu de pratique en Thailande - et sous les encouragements de Jeronimo (qui a cette occasion porte bien son surnom guerrier) qui me crie de sa position strategique pres de la soute a baggages « vas y choupette, numero 1, hein, numero 1 ! » - mon record personnel ? Numero 2. Ce que je trouve tres honorable etant donne que je suis seule avec mon temperament non agressif contre un commando de plusieurs harpies israeliennes organisees et pretes a tout pour avoir leur siege… 

Je vous jure des exemples d’histoires comme ca qui nous sont arrivees avec des israeliens, on en a a la pelle. A tel point que maintenant a chaque fois que quelqu’un nous bouscule, nous passe devant ou est malpoli, on se dit « il est israelien celui-la ». Et c’est presque toujours vrai… 

Vous vous direz peut-etre que je suis un peu extrême, me soupçonnerez d’avoir une dent contre les juifs et du coup de stigmatiser les israeliens ou d’etre carrement xenophobe : Pas du tout. 

Ou d’etre jalouse parce qu’elles sont super jolies (eh oui il faut bien leur reconnaître ca, la plupart d’entre elles sont tres belles) : Non plus.  

 

Jeronimo, qui d’habitude est moins critique que moi et est plutot du genre a bien s’entendre avec tout le monde, partage le meme avis. 

Et en discutant avec d’autres touristes ou meme avec des locaux amenes a travailler avec eux on s’apercoit que cet avis est largement partage.  Ca va du plus polisse (« ils sont tres bruyants ») au plus direct (« je les aime pas, ils sont mal eleves, ils n’ont pas de respect » : et ca, ca vient d’un bolivien…nationalite que je n’avais pourtant pas classee comme bien elevee !), mais c’est toujours negatif.  

 

Quel dommage d’ailleurs qu’une image si negative soit vehiculee sur une nation (car apres en avoir rencontre plusieurs il est difficile de ne pas se forger un a priori) par les seuls touristes…Et comme on trouve de jeunes touristes israeliens dans a peu pres tous les continents, ca doit avoir un reel impact sur l’image du pays.  

 

Enfin, soucieuse d’etre fidele a la verite et de ne pas caricaturer, je me dois de vous citer mes 2 (seules) experiences positives avec des israeliens. Un israelien qui nous a propose des gateaux dans ce fameux bus : sympa. Et une passagere de ce bus, dont j’avais pas bien compris qu’elle etait israelienne, a qui j’ai dit que vraiment les israeliens ils etaient mal eleves…elle a fait semblant de pas comprendre !  

 

Une theorie de Jerome sur ce comportement : les jeunes israeliens font 3 ans de service militaire pour apprendre a defendre leur territoire dans une region hostile...ils reproduisent le meme schema dans leur comportement de touriste, en s’appropriant l’espace.

Publié dans Asie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

isabelle 28/03/2008 15:59

Jeromino je pense qu'il faut qu'on rediscute à ton retour tes explications concernant leur comportement.

Céline 28/02/2008 09:35

Hello!Mais ce comportement ne commence pas au moment du service miillitaire!! Dès leur + jeune age, on leur apprend la "non-éducation". Incroyable mais vrai: les enfants jettent des jouets sur les parents, se roulent parterre, etc... et personne ne réagit!Lors de mon 1er voyage en Israel, je m'attendais à retrouver une ambiance type "Neuilly", mais ca n'a rien avoir!!!Bisous à tous les 2.Céline.

mady 16/02/2008 17:21

j'espère que les parents vous ont retrouvé sans problème sur une place, dans un village, près d'une vache sacrée ou d'une déesse indou. Bon voyage à tous les cinq de la part des Treffortins.

Pedro 13/02/2008 21:57

ola les indiens !
restez zeeeeeeeen vous etes dans une patrie non violente ! Bon ceci nous avons eu qques experiences similiaires et Olivia m a souvent fait les memes reflexions que toi.
J ai une petite blague au sujet de ce fameux voyage que font les Israeliens apres leurs 3 ans de service militaire (que je veux bien croire - a leur decharge et meme si cela n excuse pas tout - assez dur vu que le pays est en guerre...) . Un Indien qui s etonne de rencontrer tant d Israeliens dans son pays interroge l un d eux : mais vous etes combien ? Et l Israelien de repondre : 6 millions. En tout hein, pas seulement en Inde...
Bon ca tombe a plat mais les Israeliens (tres sympas mais effecivement il faut un peu passer les premiers moments guerriers...) qui me l ont raconte me disaient que les destinations les plus prisees pour le voyage de lachage apres 3 ans abrutissants etaient :
1. l Inde (bingo ! avec effectivement des agences dediees, des avions entiers qui debarquent etc... le pays n est pas cher ca doit expliquer une partie de l engouement qd on voyage sans sous a 22 ans)
2. L amerique du sud. Bingo pour nous !
Bon aller petits conseils pour vos prochains voyages : yoga, visualisation d\\\'indiens flegmatiques ou de files anglaises, petite fumette avant de monter dans le bus... Et si c est vraiment les montees dans le bus deviennent trop penibles : essayer le velo !
Big bisous, nous pensons bien a vous et bonne decouverte de ce pays fou fou fou...